Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Messages : 6
Date d'inscription : 07/09/2017
Voir le profil de l'utilisateur

Compte rendu de l'AG des Insoumis 04 du 26 septembre 2017

le Ven 6 Oct - 16:23
Compte rendu
Réunion des Insoumis des Alpes de Haute Provence
Mardi 26 septembre 2017 à Château Arnoux de 18h à 21h

Ordre du jour proposé :
• Retour sur les amfis d'été ;
• Bilan des 12, 21, et 23 septembre ;
• Actions à venir dans le 04 ;
• Organisation des groupes d'appui ; convention nationale
• La communication départementale, avec notamment la Framaliste
• ...et tout ce que nous souhaiterons y ajouter.
Pierre donne la parole, Christine et Alain prennent les notes. 43 présents .

Préambule, du matériel était disponible lors de cette assemblée. Nouvelles affiches de différents formats, tracts thématiques etc… Domi a encore un stock, n’hésitez pas à la contacter

1/Retour sur les Amfis d’été
Avis unanime sur la richesse des contenus et des échanges, les amfis auront été un grand moment d’éducation populaire.
Plus de 80 ateliers et conférences, plus de 100 intervenants.
Enthousiasme, bonheur, ouverture, échanges,
Aparté : Lire l’avis de Manuel Bompard : https://heuredupeuple.fr/amfis-de-marseille-moment-ouvert-de-augure-selon-manuel-bompard/
Un nombre très important de participants, 2 fois plus que prévu (4000), 30 du 04. Les espaces, amphis, lieux de réunions et d’ateliers ont souvent été trop petits, surchauffés….
Les conférences ont presque toutes été filmées et sont en ligne : https://lafranceinsoumise.fr/evenements/amphis-dete/
Elles étaient animées en général par 2 experts et des membres de la FI (nouveaux députés, candidats, etc…)
Ces experts ou intervenants ont représenté largement les mondes associatifs et politiques.
Plusieurs de ces conférences ont été citées, notamment le discours de Mélenchon le jeudi soir, « l’ère du peuple », comme celles sur « faut-il dégager les médias », sur « La mobilisation politique dans les quartiers populaires », sur « les nouvelles stratégies climat ».
Discussions sur l’opportunité d’un nouveau média citoyen, pluraliste. Conférence qualifiée de limpide. Voir la pétition en ligne. (Des médias alternatifs existent déjà, comme Politis, l’Age de Faire, Fakir, le Ravi, Reporterre, etc…)
Sur notre présence dans les quartiers populaires, comme à Sisteron le 15 septembre, travail de longue haleine, régulier, en partant des problèmes locaux, en provoquant et soutenant les initiatives.

2/ Bilan des 12, 21 et 23 septembre
Le 12 septembre, à Digne, avec une deuxième à Manosque à l’initiative du front social 04. Les lycéens y ont participé dès le matin, avec des slogans positifs. Ce FS est un mouvement national pour réunir toutes les initiatives (dans le 04, à l’initiative du NPA et des nuits debout). Beaucoup de monde à Digne, avec la CGT et le PCF, mais aussi à Manosque.
Le 21 a vu le nombre progresser à Manosque mais régresser à Digne. Problème de division des forces cité.
La FI a été vue, citée, mais peu de drapeaux FI, questionnement sur ce sujet, doit-on venir avec des drapeaux FI aux manifs syndicales ?
Le 23, magnifique, les gens étaient heureux, fiers, 25 participants du 04.
On était 150000, événement sans précédent pour une manifestation politique, sans élection en vue, ébahis par le discours de JLM, discours politique, transversal.
Débat sur les drapeaux tricolores dans la manif du 23, certains ont trouvé qu’il y en avait trop, que ce n’était pas d’époque, ni internationaliste.
D’autres approuvent, il faut se le réapproprier, on ne peut pas éviter la question de la souveraineté. Il y avait beaucoup de drapeaux rouges aussi (PC, CGT…), et des drapeaux FI, fabriqués par les insoumis (dont ceux du 04, très remarqués).
On ne peut pas leur laisser les symboles (liberté, égalité fraternité), le drapeau, issu de la révolution, la nation, qui décide ? Bruxelles ?
Débat sur le discours de JLM, certains ont regretté l’absence du programme dans ce discours, pas de référence à l’avenir en commun.
Ce n’était pas un meeting de campagne, ni de la FI, l’avenir en commun, c’est un projet de société, c’est ce qui nous réunit. JLM a adapté son discours pour qu’il s’adresse à tous, le sujet du 23, l’urgence, ce sont les ordonnances.
Il faut fédérer les gens qui ne sont pas dans la FI.
La FI doit être un point d’appui, un relais de la résistance. On est la première force politique de ce pays (pas LREM), c’était une marche politique pour une ligne politique.
Aparté sur la manifestation du 4 septembre à la Brillanne.
200 personnes, appel de la CGT, présence importante de la FI, pas le PC. Devait-il y avoir des drapeaux ? Mais pas de prise de parole non plus. Manque de préparation ?
La FI était à sa place dans cette manifestation, la question de sa visibilité se pose.

Non abordé en réunion, la cagnotte du 04 pour le 23. Une cagnotte a été initiée par un insoumis, elle a réuni environ 400€, et à ce jour, 80 € ont été utilisés pour rembourser une partie des frais de transport à 2 insoumis. Il est encore possible de rembourser en partie ceux qui, en difficulté, le souhaitent.
Le solde a été crédité sur le compte du PG04, en attendant que la FI 04 ait un compte. Cette somme servira aux prochains besoins de la FI 04, pour de futurs transports par exemple.

3/ Actions à venir dans le 04 :
Questions, comment faire pour être efficaces ? Quels outils ?
Contrats aidés : un travail est en cours, lister tous les contrats aidés dans le 04, Pierre gère ce dossier, on doit lui envoyer toutes les infos.
Il faut solliciter les députées, leur poser les questions, les obliger à prendre position. Nous devons faire des propositions.
-Le 28 septembre à 11h à Digne, manif des retraités (constat d’après manif, présence importante de la FI).
-Les collectifs poste, nous devons y être
-L’Hepad de Seyne les Alpes, qui est de nouveau en grève
-Réunion du Front Social, le 2 octobre aux Mées
-Manif de la fonction publique le 10 octobre
-Casserolade ce samedi 30, initiative à Manosque
-Réunion du CLE (comité de liaison et d’échange) le 29 septembre à 18h30 aux Mées.
-Et réunion du comité national de résistance le 14 octobre à Paris, pas vocation à se substituer aux partis ni aux syndicats.
Concernant le collectif départemental des collectifs poste, le rassemblement du 22 septembre lors du congrès des maires ruraux a été «parqué» par la préfecture, mise à l’écart des militants, la motion pour le maintien des bureaux de poste a été adoptée à la quasi unanimité par les maires. La aussi, pb de visibilité.
La FI doit être présente lors de ces rassemblements, en portant le programme. Par exemple lors des journées de la Transition citoyenne (Fête des possibles qui a eu lieu le 23 septembre)
Une proposition de réquisition alimentaire auprès des grandes surfaces au profit des épiceries solidaires.
Attention au pb légal et aux risques encourus, sauf si beaucoup de monde.

La FI doit se structurer, on est entre nous, difficulté à faire venir les gens, il faut profiter des élections municipales pour enclencher des discussions, passer des idées humanistes, solidarité avec les plus démunis. On est un mouvement citoyen, reprendre nos réunions publiques, y lier les pb, par exemple le code du travail. Organiser le réseau social.
Ne pas défendre notre pré carré, ne pas parler dans le vide, contre les ordonnances par exemple, soyons précis.
Investir les quartiers populaires, comme cela se faisait avant, avec régularité. Partir des préoccupations locales, puis aider à la prise en compte, à l’expression, à l’action aussi. Voir le livret thématique.
Sur le sort des migrants, voir aussi le livret thématique.

4/ Organisation des groupes d’appui : vu l’heure tardive, il est décidé de reporter ce sujet (proposition du 18 octobre), et de le traiter en début de réunion

5/ La communication départementale, avec notamment la Framaliste
Un des outils est la framaliste, créée par Domi, avec Alain.
Les insoumis se sont servi de cette framaliste pour en faire un lieu de discussion à tout va.
Il en a résulté une hémorragie des inscrits assaillis par cette quantité de mails.
Trop de mails, membres excédés, contenus inadaptés, polémiques, critiques sur le fonctionnement.
La liste de diffusion ne doit pas servir à régler les problèmes ou litiges personnels.
Le fait qu’il y ait un (des) modérateur a déplu, sur le principe. Cependant peu de messages ont été bloqués, ou oubliés. La transversalité ne veut pas dire qu’on fait n’importe quoi. Pourquoi tant de mails sur la couleur du drapeau FI par exemple ?
Il ne faut pas chercher à décourager mais plutôt participer, positiver. Par exemple sur la couleur du drapeau qui devrait être rouge, et bien on annonce qu’on fournira des draps rouges plutôt, que d’annoncer que le blanc n’est pas notre couleur.

On sort de la campagne, on est dans le creux, soyons prudents, pas d’intérêts sur les gueguerres persos.
Soyons bienveillants et solidaires, acceptons de faire comme on peut. Tout est infiltré, notre framaliste aussi.
Et si on ne doit pas craindre la polémique, le danger vient de nos ennemis, ne soyons pas des bisounours.

Ce type de liste de discussion peut exister, mais pas comme liste de diffusion, et il faut quand même s’auto contrôler sur les contenus. Proposition est faite de faire tourner le rôle de modérateur.

Il est proposé de créer une newsletter, une liste de diffusion départementale, à sens unique. Pourquoi pas également par groupes d’appui.

Ne pas oublier qu’il existe encore la possibilité des mails classiques, depuis les groupes d’appui vers les insoumis.

Il est décidé de créer un groupe de travail sur le sujet, Dominique, Camille, Roger et Alain se portent volontaires, (hors réunion, Sandrine et Romain sont candidats également), (hors réunion toujours, la 1ère rencontre de ce groupe de travail est envisagée le 19 octobre, à 18h, à Sisteron).

Un point est fait sur nos outils de communication existants :

- Le Facebook 04 : https://www.facebook.com/insoumis04/
- Le Forum de discussion : http://insoumis04.forumactif.com/
- Le Blog 04 : http://franceinsoumise04.blogspot.fr/
- Twitter 04 : https://twitter.com/insoumis04
- La Framaliste actuelle : https://framalistes.org/sympa/review/insoumisdu04

La prochaine réunion est envisagée le 18 octobre, lieu à définir, Digne si possible.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum